Conférence de presse du 17 mai 2000
Présentation du projet de valorisation du canal "de la Seine à la Seine"

FLECHE

Aménagement des quais

______

Objectifs : Mieux répartir l’espace public et tranquilliser les voies.

1) Aménagement du quai de la Seine (19è)

Propositions

    • Aménagement du quai de la Seine, côté bâti : élargissement des trottoirs, réfection de l’éclairage. Tranquillisation de cette voie de transit conditionnée par la mise à double sens de l’avenue de Flandre, après la reconstruction du pont-rail.
    • Eclairage : quai de la Seine, côté immeubles, modernisation des consoles

Surface à traiter : 12 000 m²

Estimation totale : 16 MF

Echéancier possible : immédiatement après la reconstruction du pont-rail.

2) Aménagement du quai de la Gironde (19è)

Propositions

    • Aménagement du quai de la Gironde, du rond-point des Canaux, compris, à l’avenue Corentin Cariou, respectant les prescriptions du plan directeur des canaux, et les exigences en terme de mise en valeur de l’écluse.

L’aménagement est conditionné par la mise à double sens de l’avenue de Flandre, qui permettra de couper la circulation de transit.

Surface à traiter : 8 500 m²

Estimation : 14 MF

Echéancier possible : immédiatement après la reconstruction du pont-rail.

3) Aménagement des quais du canal de l’Ourcq (19è)

a) Quai de la Marne :

Le quai de la Marne est une voie de circulation automobile, piétonne et cycliste. Il se compose d'un chemin de halage d'environ 6 mètres de large destiné à l'exploitation du canal de l'Ourcq qu'il longe, puis d'une piste cyclable à double sens d'une largeur de 2,50 mètres, d'une chaussée en pavés "échantillon" de 5 mètres et, côté bâti, de trottoirs en asphalte de largeurs variables.

Une piste cyclable, participant à l'itinéraire reliant Paris à Claye-Souilly avait été aménagée sommairement, par la mise en place d'un revêtement bitumineux et d'un séparateur physique de 0,70 mètres de largeur.

Le projet d'aménagement du quai de la Marne, situé dans le prolongement du quai de la Loire, a pour objectif de revaloriser l'espace public en lui conservant l'ensemble de ses usages, tout en améliorant le cheminement et le confort des piétons. Cette opération s'inscrit dans le cadre de la requalification des berges du canal de l'Ourcq.

Le projet prévoit :

· la rénovation du chemin de halage en pavés granit sciés ;

· l'aménagement définitif de la piste cyclable en asphalte entre le chemin de halage et la chaussée ;

· la reprise de la chaussée en pavés, d'une largeur constante de 5,50 m ;

cette largeur permet une file de stationnement le long du trottoir et répond aux contraintes d'accessibilité des véhicules de sécurité incendie ;

· la rénovation des trottoirs, côté bâti , recalibrés et recouverts d'asphalte ;

· la plantation de la totalité de ces trottoirs ;

· la rénovation de l'éclairage par l'implantation de luminaires de style, de type "lyre".

Estimation : 13 MF, dont 6,5 MF déjà financés en 1998 et 1999, et 1,7 MF au titre du budget 2000.

Echéance possible : 2002 (2 tranches de travaux à financer et réaliser en 2001 et 2002)

b) Quai de l’Oise :

Aménagement similaire à celui du quai de la Marne, répondant aux mêmes objectifs et avec les mêmes principes d’aménagement.

Cet aménagement est, en partie, conditionné par la mise à double sens de l’avenue de Flandre, qui permettra de supprimer le trafic de transit, et de recalibrer la voie. Seul le chemin de halage pourrait être traité dans un premier temps.

Surface à traiter : 8 500 m²

Estimation : 14 MF, dont 2,3 MF pour l’éclairage

Echéance souhaitée : 2001 - 2002